Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
dominique-lonchampt.com

artiste plasticienne sculpteure

Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée

Née en 1952, Dominique Lonchampt développe sa pratique protéiforme de la sculpture depuis 1983.Par cette diversité obstinée, le travail de l'artiste pose les problèmes fondamentaux de la sculpture, à savoir l'ambiguïté de sa position d'interdépendance avec l'architecture et les arts graphiques, la relativité de l'échelle, le jeu des polychromies brutes de la matière et des polychromies ajoutées, l'origine rituelle de cet art à jamais proche de ses origines, la marque irréversible du travail de la matière et ses effets volontaires-involontaires.(Axel Hémery-1996) Parallèlement au travail de l'atelier, DL est intervenue en milieu scolaire et elle a enseigné les Arts Plastiques . (CAPES Paris VIII).

Exposée par les éditeurs et galeristes WEBER de Genève, participe aux foires de Bâle de 1985 à 1987. Expose au salon de Montrouge en 1990. Obtient la mise à disposition des boxes des Haras nationaux d'Uzès pour son projet "de Cape et d'Epée" en 1995 . Le musée PAB d'Alès lui ouvre ses portes pour ses installations "à Fleur de Pierre" en 1996 et l'Hôtel de Région de Montpellier pour "avec vue sur le lez" en 1997. En 1998, elle succède à Françoise GILOT dans la galerie de Georges FALL, rue Vieille du Temple à Paris, pour ses "Manifestations Minérales". En 1999, elle investit la tour et le parc naturel du Centre d'Art Contemporain du VALLON du VILLARET en Lozère, avec "Staccato et Points de Croix".

...chaque année , chaque exposition répond à un plan de travail ciblé. Pour 2012, ce sera la couverture des murs de la galerie La Quincaillerie, à Barjac, avec "Epingles et Pensées 3D".

En 2013 ce sera l'installation des "Phasmes du Magnolia Grandi'flora" à l'invitation de la Bambouseraie d'Anduze, prolongée en 2014 par "Précieux Broyat".

Plusieurs Prix et Commandes ont récompensé et encouragé l'oeuvre qui se poursuit en campagne barjacoise, dans l'atelier construit par son compagnon artisan maçon .
Parmi lesquels: une réalisation pour l'UGAP, l'aide à la création d'un atelier par la DRAC L.R, une commande privée de l'artiste Anselm KIEFER, le trophée CH.E.N.E région Languedoc Roussillon, la commande d'une sculpture-fontaine par la municipalité de Barjac.

Exposition personnelle récente: L'Aiguillon de l'inquiétude Galerie Le Lieu Multiple Montpellier 2016 ; expositions collectives: Exercices de style N°5 Galerie Montpellier 2016 et 2019; Manière silencieuse, Aubenas 2017; Entreposées Barjac 2018 ; Printemps de la sculpture, St Ambroix 2018

Dominique Lonchampt regroupe, rassemble des fragments de pierre dans une casse de typographe, une sorte de boîte divisée en casiers qui contiennent des caractères d'imprimerie. Elle recycle les éclats de ses travaux. Elle les reconvertit. Elle les recueille, les groupe, les rassemble,les conserve, les classe , les ordonne. Avec une nouvelle donne, elle les agence, les allie, les structure autrement.

extrait du texte de Gilbert LASCAULT, pour l'exposition Manifestations Minérales, Galerie Georges FALL Paris juin-juillet 1998

...,...Dominique, plasticienne , est un sculpteur classique qui a su se glisser avec aisance, par la petite porte des petits riens, dans l'habit des paradigmes du monde de l'art contemporain. Elle assemble, associe, travestit objets trouvés, petits rien et matières, autant d'assemblages ludiques, malicieux, plein d'humour souvent, créés dans une démarche plus intuitive qu'intellectuelle, et c'est ce qui en fait le charme, et en définitive la force.

Florian BESSET, extrait du texte de présentation de l'exposition "épingles et pensées 3D", Galerie La Quincaillerie , Barjac printemps 2012

L’artiste Dominique Lonchampt manie l’art de la « transfiguration », nous propose de nouvelles

lectures et ouvre ainsi le théâtre de notre imaginaire.

N°5 Galerie, Montpellier automne 2019

Née en 1952 à St Amand Montrond, dans le Berry

études secondaires à Digoin (Saône et Loire), puis à Moulins (Allier)

70-75, étudiante en Arts Plastiques à l'Université Paris VIII Vincennes, où enseignent Henri GOETZ, Max PAPPART, Frank POPPER, Joël KERMAREC, Henri CUECO, Pierre BRUN, Piera ROSSI...je travaille assidûment dans les ateliers de gravure et de sculpture.   Je quitte Paris avec le diplôme qui me permet d'enseigner les Arts Plastiques :1ère affectation en banlieue lyonnaise.

Quelques années plus tard, vivre dans un environnement de garrigue et "pierre sèche", dans un hameau du Haut-Gard, (avec Jacques, mon compagnon et père de nos 2 filles,  investi dans la maçonnerie après des études en sciences et vie de la terre), orientera définitivement mon travail artistique. A partir de 1979 , je "prends" l'Histoire de l'Art à ses débuts: taille directe de différentes natures de pierre, avec les moyens du bord!. ...corps archaïques, formes massives et lourdes, ("mère(s)", femme monumentale, danseurs...)...

 

Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée

...et puis la rencontre de la pierre de Tavel (grâce au sculpteur Daniel POLLIAND, qui me "prendra dans ses bagages"pour me faire entrer dans l'atelier NICOLI à Carrare, en 1985).Le site de la carrière de Tavel me passionne; la pierre est dure, gris bleuté et (ou) ivoire; ses éclats sont vifs et accrochent la lumière; elle se laisse polir jusqu'au "brillant" et permet de jouer avec ses taches.

"Percheron" - "Cape-isole" - "Femme au corsage blanc" - "Dimanche"
"Percheron" - "Cape-isole" - "Femme au corsage blanc" - "Dimanche""Percheron" - "Cape-isole" - "Femme au corsage blanc" - "Dimanche""Percheron" - "Cape-isole" - "Femme au corsage blanc" - "Dimanche"

"Percheron" - "Cape-isole" - "Femme au corsage blanc" - "Dimanche"

"Chevauchée" - "Equilibre" - "l'Enfance du Monde" - "Wolfgang"
"Chevauchée" - "Equilibre" - "l'Enfance du Monde" - "Wolfgang""Chevauchée" - "Equilibre" - "l'Enfance du Monde" - "Wolfgang""Chevauchée" - "Equilibre" - "l'Enfance du Monde" - "Wolfgang"

"Chevauchée" - "Equilibre" - "l'Enfance du Monde" - "Wolfgang"

La Pierre de Tavel (calcaire métamorphique) m'en impose!.Je me réfère alors au vocabulaire géologique et le transpose dans cette pierre-caillou très dure, qui sonne claire, sent la fermentation, dont les éclats piquent et griffent et qui peut se polir jusqu'à une douceur et chaleur extrêmes; Pour travailler avec elle, je fais l'acquisition d'outillage professionnel (disqueuse et disque diamant, compresseur et marteaux pneumatiques...) outillage avec lequel je me familiarise en réalisant une oeuvre monumentale en Italie, dans l'Atelier de sculpture NICOLI à Carrare, en 1985.

C'est encore la Pierre de Tavel qui mènera Anselm KIEFER jusqu'à mon atelier de Barjac, en 1993, et six mois seront consacrés à la réalisation de sa commande privée, pour sa résidence barjacoise.

"Affrontement"1984-Pierre de Tavel ivoire

"Affrontement"1984-Pierre de Tavel ivoire

Taille directe avec outils à air comprimé

Taille directe avec outils à air comprimé

Conception et réalisation de "Pilier": construction en 6 blocs de marbre, Hcm:190 -1985
Conception et réalisation de "Pilier": construction en 6 blocs de marbre, Hcm:190 -1985
Conception et réalisation de "Pilier": construction en 6 blocs de marbre, Hcm:190 -1985

Conception et réalisation de "Pilier": construction en 6 blocs de marbre, Hcm:190 -1985

CARRARE, séjour de travail dans l'Atelier NICOLI; femme dans un lieu "viril", avec masque, casque et chapeau en papier journal...Une ruche dans le brouillard; des vibrations et superpositions sonores correspondant aux étapes de la sculpture sur marbre...sous le regard d'une multitude de regards de plâtre.  Apprentissage de la taille directe avec l'outillage pneumatique; et la belle rencontre de Michelangelo PISTOLETTO ,venant suivre la réalisation d'une commande.

"Pierres,féminin pluriel"-1989-Pierre de Tavel - travail sur le site de la carrière

"Pierres,féminin pluriel"-1989-Pierre de Tavel - travail sur le site de la carrière

Dominique Lonchampt est la femme qui a façonné ces pierres: une autre abstraction, un retour aux sources de l'Art, un menhir,une marque,un repère,une présence réconfortante. Je retiens mon souffle devant ces trois pierres posées l'une sur l'autre. Mon imagination erre, du moderne art baroque au mysticisme sculptural de l'île de Pâques...Et puis zut!       Le chemin qui mène à cette oeuvre est plus simple: j'aime ces formes à peine sorties de l'art brut, où toute démarche, toute poésie, toute matière ne sont que suggérées...tout recommence!

Christian BOULOT- à propos de "Pierres, Féminin-Pluriel"-Sainte-Enimie-des-Arts-de juin à octobre 1989-

1991-CONCEPTION et ORGANISATION du SYMPOSIUM DE SCULPTURE de BARJAC dans le cadre duquel je réalise "Bâche protectrice d'une abondance".

1er symposium de sculpture sur pierre- Barjac (Gard) du 1er au 12 juillet 1991

1er symposium de sculpture sur pierre- Barjac (Gard) du 1er au 12 juillet 1991

Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Bâche protectrice d'une abondance-pierre extraite de la carrière de Barjac- juillet 1991
Bâche protectrice d'une abondance-pierre extraite de la carrière de Barjac- juillet 1991
Bâche protectrice d'une abondance-pierre extraite de la carrière de Barjac- juillet 1991

Bâche protectrice d'une abondance-pierre extraite de la carrière de Barjac- juillet 1991

Le bloc,une fois déposé à la cave coopérative vinicole, n'était plus que la réduction de cette immense bâtisse; ce qui m'a incitée à sa métamorphose: du massif orthogonal à la légèreté souple.

le site est nommé "l'île verte"...lieu fertile, limité par la découpe des montagnes cévenoles.                                                                                                                                    Le bloc disparaître sous sa surface... le drapé blanc obtenu est devenu bâche protectrice d'une abondance. Je l'ai teinté en dernière minute avec du sulfate de cuivre: la couleur d'un certain mur de ferme, le souvenir de sa treille...

La fosse creusée avant le début du travail a été comblée par les "restes" de la pierre. la terre qui en a été tirée est maintenant la base de la "récolte". Transformation, donc!; la sculpture comme action transformante. La perception est troublée; en cohérence avec la recherche sur l'ambiguïté et de lecture plurielle de l'oeuvre, menée à l'atelier.

1992-93-94-  3 années qui m'ont captivée "corps et âme"!; 3 années de travail physique intense et d'allers- retours nombreux entre l'atelier et la carrière de Tavel (limite Gard-Vaucluse).

1992 : lauréate du concours organisé par l'UGAP, je réalise "Méga-Logo", pour l'entrée du site du magasin central sud de St Martin de Crau.

1993: Anselm Kiefer, récemment installé à Barjac, me commande un travail à destination de son habitation .

1994: Je reçois la commande privée d'une oeuvre monumentale sur le thème de l'attachement.

Commande privée d'Anselm Kiefer-"Méga-Logo"pour l'UGAP - "l'Attachement",commande privée
Commande privée d'Anselm Kiefer-"Méga-Logo"pour l'UGAP - "l'Attachement",commande privée
Commande privée d'Anselm Kiefer-"Méga-Logo"pour l'UGAP - "l'Attachement",commande privée
Commande privée d'Anselm Kiefer-"Méga-Logo"pour l'UGAP - "l'Attachement",commande privée

Commande privée d'Anselm Kiefer-"Méga-Logo"pour l'UGAP - "l'Attachement",commande privée

1993-1995 c'est aussi "DE CAPE ET D'EPEE": thème fédérateur de mes réflexions, recherches et expressions sur "l'archétype cheval" et la Chevauchée; De Cape et d'épée s'autorise la "chevauchée" d'espaces-temps (dans notre époque oublieuse), matérialise et concrétise un questionnement sur les rapports de l'homme à sa mémoire symbolique et sensible (dans notre époque anesthésiante des sens), propose le contact physique avec des oeuvres utilisant la pierre, la cendre,la terre,le métal et le papier;

Le Haras National d'Uzes m'autorise à investir une quinzaine de boxes d'écuries. dans le même temps, le Musée Georges Borias montre des croupes et des chevauchées en marbre et pierre polie: l'aspect sacré du thème!. la Médiathèque d'Uzès expose le travail graphique, en compagnie d'un choix de "chevauchées littéraires".

Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Repères Biographiques et l'oeuvre sculptéeRepères Biographiques et l'oeuvre sculptéeRepères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Repères Biographiques et l'oeuvre sculptéeRepères Biographiques et l'oeuvre sculptée
extrait du CP de l'exposition "A Fleur de Pierre"- musée Pierre-André Benoît- Alès- avril.Juin 96

extrait du CP de l'exposition "A Fleur de Pierre"- musée Pierre-André Benoît- Alès- avril.Juin 96

Avec une volonté de rupture avec la "sculpture-objet" ne s'adressant qu'au désir du collectionneur, Dominique Lonchampt a construit ses "matières à pensées..."de 1984 à 1987, se servant d'une pierre permettant une expression spontanée: mémoire individuelle et collective - une installation était visible au CIRCA de la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon, en 1986 et 1987.

Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée

Ces "tronçons de murs" sont ensuite devenus des unités composées d'éléments moins nombreux et plus volumineux; constructions conservant le principe d'addition et d'association de matériaux:pierre,fer de récupération, charbon, terre cuite- l'une de ces constructions lui a valu le 1er prix de sculpture de la Biennale Méditerranéenne de 1988- (Pile, pierre de Pondres)

Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée

La 3è période de l'oeuvre est marquée par l'emploi de goudron pur le "passage au noir" de la matière première avant son travail. L'objectif de sa mise en évidence dans le contexte chargé de pierre du village, induit un changement de comportement: le geste de peindre pour recouvrir, le travail d'écriture pour révéler.                                La carrière de Tavel (Gard) lui fournit une pierre dure à grain fin, permettant tous les types d'action; les pièces s'allègent, s'allongent, s'espacent, deviennent jalons d'un espace redéfini en permanence.

1990: Châteauroux, "Ocre d'Art"- Montrouge, Salon                                                   1991: Montpellier, "Regards en Sculpture".

Salon de Montrouge 1990-Regards en sculpture,Montpellier1991-Ocre d'Art,Châteauroux 1990
Salon de Montrouge 1990-Regards en sculpture,Montpellier1991-Ocre d'Art,Châteauroux 1990
Salon de Montrouge 1990-Regards en sculpture,Montpellier1991-Ocre d'Art,Châteauroux 1990

Salon de Montrouge 1990-Regards en sculpture,Montpellier1991-Ocre d'Art,Châteauroux 1990

L'actuelle période se présente comme un retour au volume et la remontée en force de figures archétypales, désormais appréhendées comme "signes particuliers".    Traités comme de minuscules bas reliefs, elles viennent estampiller, signer, boucliers, fibules et oeuvres sans titre et sans âge, d'avant l'histoire.  

"Méga-Logo", réalisé en 1992 pour le Magasin Central de l'UGAP à Saint Martin de Crau, confirme la part monumentale de l'oeuvre: monumental qui s'exprime également dans les pièces de dimensions moins colossales, comme la pierre "sans titre" installée dans le hall de la Chambre Régionale des Comptes.

Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée

Après les Installations réalisées dans une série de boxes d'écuries des Haras Nationaux d'Uzès, en novembre et décembre 1995, sur le thème "De Cape et d'Epée", l'investissement du "Musée-écrin" P.A.B. d'Alès met en lumière un travail "A Fleur de Pierre": les épousailles de la pierre et du papier, le fusionnement du trait caresse et de la strie balafre.  Dominique Lonchampt poursuit son questionnement de la trace et du temps; matérialise rapports à l'écriture, au travail, au corps; "expression de la vitalité du sensible à l'époque du code-barre".

1996 : PROPOS LAPIDAIRES à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon.Nous sommes une quinzaine d'artistes à nous "installer" quelques semaines dans ce lieu si fort, si chargé, si "pierre"...Dix années après mon travail de construction "Matière à pensées...", dans le passage d'accès à l'entrée principale, une ancienne cellule de Chartreux reçoit ma série de "Parures" et quelques" Eclats"; une deuxième cellule abrite mon" Projet d'écriture n°2".

Hameçons -Projet d'écriture n°2- Parures- Propos lapidaires, Chartreuse Villeneuve lez Avignon, 1996
Hameçons -Projet d'écriture n°2- Parures- Propos lapidaires, Chartreuse Villeneuve lez Avignon, 1996
Hameçons -Projet d'écriture n°2- Parures- Propos lapidaires, Chartreuse Villeneuve lez Avignon, 1996

Hameçons -Projet d'écriture n°2- Parures- Propos lapidaires, Chartreuse Villeneuve lez Avignon, 1996

1996 : A FLEUR DE PIERRE au musée-bibliothèque P.A.B. , surnommé : musée écrin. Je souhaite que mon travail y soit léger, graphique...Le parcours de l'Installation "De Cape et d'Epée" dans les boxes d'écuries des Haras d'Uzès l'année précédente, (parcours à la fois mental et physique),  a confirmé ma façon "d'avancer" par problématiques successives , avec une forme de pensée analogique: associations de matières, associations d'idées, associations de mots...(je cite: Animalités minérales, projet d'écriture n°1, Code barre, Double-page, Entre 2 eaux: pièce qui annonce la thématique PIERRE A LA LIGNE et l'exposition: AVEC VUE SUR LE LEZ (Montpellier 1997)

Job - Objet sans objet - Animalités minérales - Code barre - Entre deux eaux - A FLEUR DE PIERRE, Musée P.A.B. 1996
Job - Objet sans objet - Animalités minérales - Code barre - Entre deux eaux - A FLEUR DE PIERRE, Musée P.A.B. 1996
Job - Objet sans objet - Animalités minérales - Code barre - Entre deux eaux - A FLEUR DE PIERRE, Musée P.A.B. 1996
Job - Objet sans objet - Animalités minérales - Code barre - Entre deux eaux - A FLEUR DE PIERRE, Musée P.A.B. 1996
Job - Objet sans objet - Animalités minérales - Code barre - Entre deux eaux - A FLEUR DE PIERRE, Musée P.A.B. 1996

Job - Objet sans objet - Animalités minérales - Code barre - Entre deux eaux - A FLEUR DE PIERRE, Musée P.A.B. 1996

1997 : AVEC VUE SUR LE LEZ  - 17 décembre 1997.31 Janvier 1998- Espace Languedoc-Roussillon de l'Hôtel de Région

Occuper cet espace, c'était d'abord "arpenter" un lieu de lumière naturelle, ouvert sur le ciel et l'eau... puis déplacer de l'atelier des associations de matières et d'idées, les transposer, les suspendre...comme le temps!.

Le rapport au temps prend ici le Poisson comme prétexte, (Pauvres de nous, Complicité) et la pêche comme support de réflexion, (plioirs, trousse du moucheur). Le  contexte aquatique et végétal prend corps avec Humus , Regain.                          Le rapport au temps, directement cité avec : Passage, Réminiscences, Echelle géologique, Souvenir sédimentaire, c'est aussi le rapport aux règnes: animal, végétal et minéral;  Une oeuvre leur est consacrée: Arpège pour les 3 règnes.

Humus - Regain - Réminiscences - Souvenir sédimentaire - Trousse du Moucheur -
Humus - Regain - Réminiscences - Souvenir sédimentaire - Trousse du Moucheur -
Humus - Regain - Réminiscences - Souvenir sédimentaire - Trousse du Moucheur -
Humus - Regain - Réminiscences - Souvenir sédimentaire - Trousse du Moucheur -
Humus - Regain - Réminiscences - Souvenir sédimentaire - Trousse du Moucheur -

Humus - Regain - Réminiscences - Souvenir sédimentaire - Trousse du Moucheur -

Janvier 1998 : ARPEGE POUR LES 3 REGNES est lauréate du 7è Trophée CH.E.N.E organisé par l'Agence Méditerranéenne de l'Environnement de la Région Languedoc-Roussillon.

Arpège pour les 3 règnes: Végétal, avec des bambous d'Anduze - Animal, avec des arêtes de truites du Tarn - Minéral, avec des éclats de pierre de Tavel et des "feuillets" de fer oxydé.
Arpège pour les 3 règnes: Végétal, avec des bambous d'Anduze - Animal, avec des arêtes de truites du Tarn - Minéral, avec des éclats de pierre de Tavel et des "feuillets" de fer oxydé.

Arpège pour les 3 règnes: Végétal, avec des bambous d'Anduze - Animal, avec des arêtes de truites du Tarn - Minéral, avec des éclats de pierre de Tavel et des "feuillets" de fer oxydé.

"Arpège pour les 3 règnes" est une "cage" ouverte à tous vents, pour une multitude de signes de même nature, mais jouant de leur diversité.                                               Le titre attribué formule une idée d'accords, d'inter-relations et d'harmonie.

Il s'agit d'une nouvelle donne, d'un nouvel ordonnancement de "restes", d'éléments "laissés pour comptes", précaires. Il s'agit d'une action transformante, dans l'immédiateté et la gratuité (au sens de la récupération et au sens de l'Acte Poétique). La volonté est d'entrer dans un projet de réconciliation de l'individu avec son environnement par une oeuvre qui "sacralise" la quotidienneté en préservant un aspect ludique.

Juin-Juillet 1998 MANIFESTATIONS MINERALES nomme le rassemblement de dispositifs conçus pour la Galerie FALL, Paris 3è. 

Ces dispositifs utilisent la pierre, le métal et des éléments "médiateurs" de la présence de l'eau:arêtes de poisson, fougères,bambou. "Manifestations Minérales"traite de mon rapport à la matière, à l'espace, au temps. C'est la mise en substance d'un cheminement vers la légèreté:en 1984, je gravais sur une pierre des constructions"Matière à Pensées...":"à l'infini, de l'importance au dérisoire"; en 1997, dans un souci de sacralisation du quotidien, je passais commande à un fondeur de quelques écailles de pierre (je nomme écailles ces pierres fines et modestes qui proviennent de plus grosses qui se délitent et que je "cueille" sur les murets proches de l'atelier.                                                                                        En tonnes ou en milligrammes, le minéral participe toujours à mes constructions, mes piles, mes alignements.A la galerie Fall, il se manifestera surtout accroché et suspendu. Les murs blancs de la galerie deviennent des "pages" pour les dessins-écritures ("danse de l'univers", "partitions", "Kilimandjaro" et, principalement: "Analogies".)

danse de l'univers - ondines - kilimandjaro - partitiondanse de l'univers - ondines - kilimandjaro - partition
danse de l'univers - ondines - kilimandjaro - partitiondanse de l'univers - ondines - kilimandjaro - partition

danse de l'univers - ondines - kilimandjaro - partition

"Analogies": Une oeuvre composite, d'aspect graphique, composée du rassemblement de petits ensembles analogiques, eux-mêmes composés d'éléments simples, "hors registre artistique", fixés au mur par des épingles. Une soie de pêcheur à la mouche fédère les groupements d'éléments appartenant aux 3 règnes naturels: minéral,végétal et animal. Le principe général reste celui d'associer des idées, des formes, des matières, par l'addition d'éléments appartenant à des registres différents. Le dispositif rassembleur a lui-même sa charge suggestive, stimulante de l'imaginaire. Graphisme et humour font partie des données indissociables du travail.

"Analogies", installation murale , galerie Georges Fall , juillet 1998.

"Analogies", installation murale , galerie Georges Fall , juillet 1998.

"Manifestations Minérales" c'est aussi montrer la dimension archéologique du travail, avec les "Objets sans Objets", "Outils", "Bâtons", "Hameçons", "Chevaliers d'Arçon", "Objet licorne..."

 

Outils - Petite Coulée - Petites Archéologies -
Outils - Petite Coulée - Petites Archéologies -
Outils - Petite Coulée - Petites Archéologies -
Outils - Petite Coulée - Petites Archéologies -

Outils - Petite Coulée - Petites Archéologies -

Repères Biographiques et l'oeuvre sculptée

STACCATO ET POINTS DE CROIX s'est développé autour d'1 rêverie du pêcheur, commencé en 96 avec le "Manteau d'écailles": particules de pierres, particules de temps additionnées pour "donner substance au dérisoire et au fugitif".                    Un "Objet Médiateur" de la rêverie entre ciel et terre est intervenu: le siège de toile pliant. Il apparait avec la pièce "Complicité"(97), pliant de pêche-poisson sculpté en pierre de Tavel; ainsi qu'avec "Objet Médiateur" (98): roseaux, latex coloré, fil d'attache.

Staccato et point de Croix se présente comme une variation d'un même dispositif, prenant en compte un espace donné, à chaque installation. Le projet propose une itinérance; le Ready-Made pliant est au centre du projet, comportant "X" lieux et "temps de pause".

Repères Biographiques et l'oeuvre sculptéeRepères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Repères Biographiques et l'oeuvre sculptéeRepères Biographiques et l'oeuvre sculptéeRepères Biographiques et l'oeuvre sculptée
Repères Biographiques et l'oeuvre sculptéeRepères Biographiques et l'oeuvre sculptéeRepères Biographiques et l'oeuvre sculptée

Extraits d'un texte de B.T.N, "Mine de Riens", 2011

..., Le leurre est aussi un concept fondamental pour cette production qui a travaillé la pierre jusqu'à lui donner l'apparence de trois bassines gigognes prises en fait dans le même bloc.   ..., Il y a sans doute chez Dominique Lonchampt la volonté de trouver un lien entre les activités primitives et notre Art dit Contemporain;de relire le primitif à la lumière de cette contemporanéité et de la rendre par là même contemporain.  ..., Autant dire que l'art de D.L privilégie l'hybride. Or qu'y a-t-il de plus hybride qu'une association de mots contradictoires grâce auxquels les poètes concoctent leurs plus belles images?

Enfin, la créativité de Dominique Lonchampt a besoin d'un lieu, c'est à dire d'un ici et maintenant ponctuel pour donner sa pleine mesure. je pense à ses "cerfs-volants mystiques" en carton et os de seiche ou à ses combinaisons de travail au Merlot présentées à la cave coopérative vinicole de Barjac; C'est que le lieu investi devient ponctuellement pour elle un TOUT qu'il s'agit temporairement d donner à vivre autrement.  ...,

Pirogue,2002(détail)-Icône,2003-Bassines,2004-Esprits graphiques,2005-Epingles et pensées 3D,2011
Pirogue,2002(détail)-Icône,2003-Bassines,2004-Esprits graphiques,2005-Epingles et pensées 3D,2011
Pirogue,2002(détail)-Icône,2003-Bassines,2004-Esprits graphiques,2005-Epingles et pensées 3D,2011
Pirogue,2002(détail)-Icône,2003-Bassines,2004-Esprits graphiques,2005-Epingles et pensées 3D,2011
Pirogue,2002(détail)-Icône,2003-Bassines,2004-Esprits graphiques,2005-Epingles et pensées 3D,2011
Pirogue,2002(détail)-Icône,2003-Bassines,2004-Esprits graphiques,2005-Epingles et pensées 3D,2011

Pirogue,2002(détail)-Icône,2003-Bassines,2004-Esprits graphiques,2005-Epingles et pensées 3D,2011

Depuis 1985, la pierre de Tavel est omniprésente à l'atelier,dans toutes les dimensions, tous les volumes, sous toutes les formes, y compris celle du souvenir :de sa carrière, des machines et des outils d'extraction et de sciage... les lames de sciage positionnées et réparties sur d'énormes blocs , sont mises en mouvement perpétuel et travaillent à l'obtention de "planches" jusqu'à leur usure qui les trans-forme en graphisme mémoire de l'action du temps...de travail.

Dans les années 90, elles se sont "trans-figurées" en fibules, puis en parures;  depuis les années 2000, ces "restes" de lames me permettent de relier sculpture et graphisme dans l'espace littéral... comme Mémoire de Pierre et Temps passe-partout.

 

Mémoire de Pierre,2005 - Temps passe-partout,2011
Mémoire de Pierre,2005 - Temps passe-partout,2011

Mémoire de Pierre,2005 - Temps passe-partout,2011

Sélection d’expositions

 

Expositions individuelles

 

2016. L’Aiguillon de l’Inquiétude, galerie Le Lieu Multiple, Montpellier

2013." Ex-voto", le bec à vin, Sommières

2012. Épingles et pensées 3D, galerie La Quincaillerie, Barjac

2010. Autrement dits, IUFM de Nîmes

2004. Sanguine et terre brûlée, espace librairie-galerie Pierre Clerc, Montpellier

        . Grand, Petit, Atelier Wagram, Moulins

2003. Accroches des 3 règnes, Paris 11è

2001. Temps partagé, Château Moderne, Rivières

1999. Staccato et point de croix, sonorisation de Marc Marder, Vallon du Villaret (Lozère)

1998. Manifestations minérales, Galerie Georges Fall, Paris

1997. Avec vue sur le Lez, Hôtel de Région, Montpellier

1996. A Fleur de pierre, Musée P.A.B, Alès

1995. De Cape et d’épée, Haras nationaux d’Uzès, Musée et Médiathèque d’Uzès

1990. Ocre d’Art , Châteauroux

1987. Matière à pensées, Lully, Suisse

1986. Galerie Weber, Genève

1983. Galerie Weber, Genève

 

Expositions collectives

 

2017-Manière silencieuse, "Flâneries artistiques", service culturel Aubenas

       -Sculpture à la Filature, Saint-Ambroix

2016- Exercices de style, N°5 galerie, Montpellier

2015. Habitacles, le Printemps de l’Eau, La Filature, Saint-Ambroix

2014. Mi- Nuit Blanche, UZES

        . Pages d'Atelier, galerie La Quincaillerie, Barjac

        . Précieux Broyat, La Bambouseraie Pra-France, Anduze

2013. Phasmes du Magnolia Grandi Flora, La Bambouseraie Pra-France, Anduze

        . Ex-situ, Pôle culturel d'Alès (dans le cadre du partenariat bambouseraie/musée PAB)

        . En toute modestie, Atelier de Russargues, Barjac

2011. Regard ‘Elles, Chapelle des Jésuites, Nîmes

        . Dans les replis, Atelier de Russargues, Barjac

2010. Les dix ans des « quatre saisons de l’Art » galerie HD.NICK, Aubais

2009. Salon du dessin contemporain, Carré St.Anne, Montpellier

        . le printemps de la sculpture, La Filature, Saint-Ambroix

2006. « Décalé », avec J.M André photographe, cave coop. Vinicole, Barjac

2005. Printemps des 4 saisons de l’Art, lavoir et château, Aubais

        . Brut de Pose, avec J.M André, photographe, Agitato, Barjac

        . Le Manoir des Sources, avec Florence Barbéris,graveur, Uzès

2004. Evidence, avec M. Robelin et Th. Lancereau-Monthubert, château de Barjac

 

2002. Autour de la presse de P.A.B, avec Silvère et F. Deverre, Lézignan-Corbières

1996. Propos lapidaires, la Chartreuse, Villeneuve lez Avignon

1994. Prêt d’œuvres à la Chambre Régionale des Comptes LR, avec le FRAC LR

 

1992. Le Vu, le Dit, le Consigné et le Reste, Ocre d’Art, Châteauroux

1991. Regard en Sculpture, lycée Jean Monet, Montpellier

1990. Salon de Montrouge

        . Biennale méditerranéenne, Nice

        . MAC 2000 En Brenne

        . Terres Roses, galerie A.J.Buci-Paris 6è

1989. Ste Enimie des Arts, Ste Enimie (Tarn)

        . Temps Sud, galerie l’Art ‘mature, Arpaillargues

1988. Biennale Méditerranéenne, Nice

        . MAC 2000, Grand Palais, Paris

        . Salon Comparaisons, Grand Palais, Paris

        . Salon de l’UFPS, Grand Palais, Paris

        . Arguments, Barjac

1987. 18è Foire de Bâle

        . MAC 2000, Grand Palais, Paris

1986. 17è Foire de Bâle

1985. 16è Foire de Bâle

 

 

Réalisations monumentales

 

2006-2007. Lisette, sculpture-fontaine en pierre dure de Tavel commande de la municipalité de Barjac

1994. L’Attachement, sculpture en pierre dure de Tavel, Parc privé de Vallon Pont D’Arc

1993. Commande privée d’Anselm Kiefer pour son habitation de Barjac

1992. Méga-Logo, réalisation pour l’UGAP, entrepôt de St Martin de Crau

1991. Organisation du Symposium de Barjac et réalisation de Bâche protectrice d’1 abondance

1989. Pierres : féminin pluriel, Ste Enimie des Arts, dans le cadre de la commémoration de la révolution française, gorges du Tarn.

1988 . Construction fontaine, dans le cadre de l’Eau Vive, saison d’été, Bagnols/Cèze.

1987. Matière à pensées, construction fontaine, commande privée, Goult Vaucluse

1986. Matière à pensées, installation à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon

1985. Pilier, réalisé dans l’atelier NICOLI, Carrare, collection privée.

 

 

 

Prix, aides et acquisitions

 

1998 . Livre-objet : Manifestations Minérales, acquis par la bibliothèque du Carré d’Art, Nîmes

         . 7ème trophée CH.E.N.E, organisé par l’AM.E région Languedoc Roussillon

 1992. lauréate du concours organisé par l’UGAP : concept et réalisation de « MEGA-LOGO » pour le magasin central de St Martin de Crau.

         . Aide à la création d’un atelier, par la DRAC Languedoc Roussillon

1991. Acquisition de l’UGAP pour un don à un lycée de la Région Languedoc-Roussillon

. Organisation du Symposium de Sculpture de Barjac, aide au projet, DRAC LR.

1988. 1er prix de sculpture, biennale méditerranéenne, Nice

 

 

Bibliographie

 

Plaquettes individuelles

 

1998- Manifestations Minérales, texte de Gilbert Lascault

1997-Avec vue sur le Lez, texte de Denise BRAHIMI

1996-A Fleur de Pierre, texte d’Axel HEMERY

1995-De Cape et d’Epée, texte de Marc de WANGEN

1990-Dominique Lonchampt, Ocre d’Art, textes de Gérard Laplace et Laurence OGEL

 

Plaquettes collectives, catalogues, revues culturelles

 

-L’Art…Vues, Août-septembre 2016,texte de BTN

-Carnet d'artistes, édition 2013/Bambouseraie, texte de Christian SKIMAO

-Regard ‘Elles, AAMAC 2011, texte de René PONS

-Le Regardeur n°5 -2010- A.A.M.A.C. Nîmes, texte de BTN

-Une Collection (1989-2009), catalogue du Musée-Bibliothèque PAB

-Evidence, Barjac 2004, texte d’Edouard CHAULET

-NEANT 97 ,revue n°2, 1998.

-Propos lapidaire, 1996, texte de Christian SKIMAO

-Nouvelles Hybrides n°2, éditions du Céphalophore entêté-1993

-le Vu, le Dit, le Consigné et le Reste, 1992, texte de Gérard LAPLACE

-six lieux, six œuvres, 1991, texte d’Edouard CHAULET

-Art ‘mature, 89, texte de Nelly BOUVERET

-l’Eau Vive, 88, texte de Serge TRIBOUILLOIS

-Arguments, 88, texte de Georges MERILLON

-catalogues 16è, 17è, 18è, Foire de Bâle

-catalogue MAC 2000 87 et 88

-catalogue Comparaison 88

-catalogue 35è salon de Montrouge

-Calade, revue éditée par le CG du Gard

 

Livres

 

2016. Valises Ventilées, livre d’artiste en 4ex. poème de Christian SKIMAO.

2016. La Solitude d’Ulysse, livre d’artiste en 10ex. poème de René PONS.

2014. « PHA(nta)SMES », texte de Martine GUILLERM. Photos de J.P LOUBAT .Origami .

2011-Dans les replis, livre d’artiste en 40 ex. texte et gravure, avec texte et gravure de Mireille LABORIE

2006- Décalé, livre d’artiste en 25 ex. texte et gravures, avec photos de J.M ANDRE

2004- Sculpter-Ecrire, livre d’artiste en 15ex. empreintes sur texte de Guy BARRAL

- Nouvelles Hybrides n°2, édition du Céphalophore entêté, texte d’E. CORNEVIN

1998- texte de Gilbert LASCAULT avec croquis et photos de sculptures et installations. Ed. Cannes et Clairan.

1996- Seigneur, sauvez-nous du pape, texte de René PONS et monotypes, éd . Encre et Lumière

1994- Eclats, poésie de Marc de WANGEN empreintes de pierre sculptée. Ed.CMD

 

 

 

http://www.untitledgalerie.com/dominique_lonchampt/dominique_lonchampt.html :

 

http://lesartistesnomades.org/artiste_dominique-blonchamptb_129.html

http://www.laquincaillerie.info/exhibition/Dominique_Lonchampt

http://www.guillerm-loubat.com/album-1707693.html

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Etonnant tout ce parcours...A suivre une belle rétrospective qui aurait toute sa place dans un espace contemporain d'une grande ville.
Continuer, continuer...
Répondre